Le 18 ème siècle est un véritable paradoxe pour les amateurs de gin et de spiritueux. L’ Angleterre connait alors une ère de prohibition ou la vente et la consommation d’alcool sont interdites…ce qui n’empêchera pas le Gin de connaitre son âge d’or.

La production cesse donc officiellement et bien évidemment des gins de contrebande apparaissent un peu partout qui sont souvent imbuvables. Les contrebandiers, jamais à courts d’idées décident alors d’y ajouter du sucre ou de le faire macérer dans différentes botaniques pour masquer les défauts du breuvage.

Croiser un chat noir porte bonheur.

Il n’était pas évident à cette époque de se procurer le tant convoité breuvage. Les clients en quête de libations devaient alors fréquenter des établissements douteux et relativement mal fréquentés. Pour indiquer aux chalands que leurs établissements vendaient discrètement du gin, les contrebandiers accrochaient un chat noir baptisé Old Tom dans leurs établissements. On glissait une pièce entre les pattes du chat et un tuyau sortait du mur pour remplir le verre…un genre de Drive.

On vous invite à croiser un chat noir en cliquant ici, vous verrez, celui là porte chance:

Vous devez avoir 18 ans pour visiter ce site.

Vérifiez votre age